Previous Next

Le mot « berger » fait surgir en vous des images de montagnes verdoyantes, des sons de cloches au passage des troupeaux, et bien sûr le goût inimitable du fromage fait avec passion ? Certes. Mais derrière ces images d’Epinal, que savez-vous vraiment de la vie de berger ?

A Laruns, dans le Béarn, nous avons rencontré Stéphane Chétrit, berger dans la vallée d’Ossau.

« L’homme n’a pas inventé la transhumance, il s’est adapté à ce que faisait déjà l’équivalent des moutons à la Préhistoire. Aujourd’hui ça reste indispensable pour faire des provisions pour l’hiver. C’est cyclique : l’été on est en haut, on peut faire les foins. L’hiver, on est en bas, on a de quoi donner à manger aux animaux dans les granges. » Si le rythme reste le même depuis des siècles, alors rien n’a changé ? Eh si, et c’est un changement de taille ! Littéralement. « Les troupeaux sont beaucoup plus gros. 80-100 brebis, c’était un gros troupeau, il y a 50 ans. Aujourd’hui, on a des troupeaux de 300-400 brebis. Cela ne se manie pas pareil. Sur la route, c’est plus compliqué. La montée, c’est une adrénaline. Autrefois, le berger avait un âne pour transporter le matériel de fabrication du fromage aujourd’hui, il faut plusieurs voyages de 4 x 4. Sinon, il y a des héliportages aussi. »

Ah oui ! le pastoralisme à l’ancienne vient de prendre un sacré coup de jeune ! Vous vous dites que finalement, avec l’aide des 4 x 4, ça ne doit pas être si dur d’être berger ? Avant de changer de vie, pensez-y à deux fois ! « On a l’image du berger avec le pipeau et le chapeau sur la tête mais ce sont souvent des journées qui démarrent vers 5 h 30 et qui ne s’arrêtent qu’à la tombée de la nuit. »

N’hésitez plus et partez à la rencontre des bergers. Adressez-vous à l’office de tourisme de Laruns / Artouste : comme Stéphane Chétrit, plusieurs bergers accueillent les curieux en estive.


  • (c) Shutterstock.com
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays