Previous Next

Une promenade le long de la rue pavée des Teinturiers, à Avignon, c’est une petite plongée dans le temps. La rue a gardé son visage du XVIIIe siècle… ainsi que son nom, fidèle reflet de l’activité économique qui y avait alors cours.

L’eau du canal qui longe la rue permet alors aux femmes et aux enfants de laver leurs écheveaux de tissus. Eh non, la machine à laver n’existait pas encore ! Le courant du canal est utilisé pour actionner les métiers à tisser. Les roues à aubes du canal sont reliées à des mécanismes souterrains qui actionnent et accélèrent – comme pour un moulin – la cadence des métiers à tisser installés dans les maisons de la rue. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une de ces roues, face au petit pont qui enjambe le canal. Mais en 1817, il y en a 23 dans la rue !

On tisse alors des indiennes, ces tissus en coton aux coloris très vifs. Originellement importés des Indes, la Provence les a rapidement imités, tant et si bien qu’ils sont devenus un vrai symbole de la région ! Ils ont inspiré plus tard les célèbres tissus de Provence, avec leurs couleurs chaudes et leurs motifs d’abeilles, d’olives ou encore de fleurs de tournesol.

Plusieurs raisons expliquent l’activité économique florissante des indiennes à Avignon. Les fleurs de Provence permettent de teinter les étoffes. C’est quand même plus pratique de disposer des matières premières sur place, à une époque où le moindre transport prend du temps. Mais surtout, le roi de France a interdit le travail de la toile des Indes dans son royaume ! Les indiennes, beaucoup moins chères que la soie, lui font sérieusement concurrence. Une aubaine pour Avignon qui n’est alors pas rattachée au royaume de France ! Et comme la mode se fiche de la censure, la prospérité des tisserands était assurée…

  • Par Véronique PAGNIER (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
  • Par YuriBCN aka JordiVK (http://www.flickr.com/photos/yuribcn/2850196845/) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons
Découvrez les autres articles de ce dossier



RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays