Previous Next

Un joyau insoupçonnable, voilà ce qu’est le palais Lascaris ! Vous auriez pu passer devant sans le remarquer vraiment. Vous auriez peut-être noté le portail, certes beau mais sans grandiloquence. A cause de la rue étroite, les balcons ouvragés en marbre de carrare du 2e étage vous auraient peut-être échappé, de même que l’encadrement des fenêtres avec fronton, drapés, et putti. Et même si le nez au vent, vous aviez remarqué ces détails, vous les auriez attribués à une belle demeure. Mais en aucun cas à un palais !

Alors préparez-vous à un choc : la relative sobriété de la façade ne prépare en rien à l’avalanche baroque de l’intérieur ! En 1648, Jean-Baptiste Lascaris, issu de la plus ancienne et illustre famille du comté, entreprend la construction du palais et le mot d’ordre et clair : mettre en scène et théâtraliser le pouvoir des propriétaires.

Dès l’entrée, le ton est donné par l’escalier, dont les murs et les plafonds sont saturés de fresques dans le goût baroque. Des paliers successifs ménagent leur mise en scène et permettent d’admirer le décor. Tout est fait pour impressionner le visiteur de l’époque (mais ça marche encore parfaitement à la nôtre !) avant même qu’il n’arrive à l’étage de réception. C’est l’étage dit « noble ». Une antichambre au décor floral plus tard, et vous pénétrez dans le salon d’apparat. Et, non, vous n’êtes pas au Château de Versailles, mais bien à Nice !

Dans le grand salon, une fresque impressionnante habille le plafond. Charles Astro, conservateur en chef du musée du Palais Lascaris nous la présente : « Le sujet est assez dramatique, puisqu’il s’agit d’un combat inégal entre Jupiter, le père des dieux, et son petit-fils Phaéton. Ce dernier se trouve renversé dans un mouvement de nuages, dont les tons sont extrêmement sombres pour dépeindre cette intensité dramatique. Alors que les draperies, le mouvement des personnages et surtout les deux attelages emballés, avec leur crinière agitée par un vent imaginaire, donnent un mouvement très important à cette scène. » Ebouriffant, comme l’ensemble du palais !

  • https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/44/Palais_Lascaris_-_salon_d%27honneur.jpg/800px-Palais_Lascaris_-_salon_d%27honneur.jpg
  • https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e9/Palais_Lascaris_-_palier_-_cour.jpg/800px-Palais_Lascaris_-_palier_-_cour.jpg
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays