Previous Next

On se représente souvent le Moyen Âge dans des teintes ternes. Que nenni ! Les gens de cette époque aimaient le doré. La preuve se trouve à Germigny-des-Prés, dans le Loiret, à une demi-heure d’Orléans.

L’oratoire carolingien de Germigny-des-Prés, rare témoignage de l’art carolingien

De la villa de Théodulfe, proche conseiller de Charlemagne et évêque d’Orléans, il ne reste aujourd’hui plus que l’oratoire (une chapelle privée). Cette chapelle, richement décorée avec des mosaïques, des stucs et un pavement de marbre (les évêques avaient de sacrés moyens en ce temps), sera inaugurée en 806. Au XIe siècle, l’oratoire sera transformé en église paroissiale, en abattant le côté ouest et en le remplaçant par une nef. On peut d’ailleurs voir l’ancien tracé de l’oratoire sur le pavement.

La mosaïque byzantine de l’oratoire de Germigny-des-Prés, unique en France

Unique, parce qu’il s’agit de la seule mosaïque de cette époque conservée en France, rien que ça. Et avec sa fine couche d’or et d’argent, il faut bien avouer qu’elle en jette. Mais on a bien failli ne pas avoir le plaisir de la contempler. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, elle a été recouverte d’un épais badigeon. C’est le curé de la paroisse qui s’apercevra vers 1820 que les enfants jouent avec des cubes de verres colorés, trouvés dans l’église. Une campagne de restauration s’ensuivit.

L’Arche d’Alliance, un thème lui aussi unique

La mosaïque est également unique par ce qu’elle représente : l’Arche d’Alliance (rappelez-vous d’Indiana Jones à défaut de culture religieuse). C’est le coffre qui, dans la Bible, contient les tables de la loi (les 10 Commandements, si vous préférez) données à Moïse. On doit ce thème à Théodulfe, qui était iconophobe : il refusait les images de Dieu, du Christ, de la Vierge et des Saints dans les églises, de peur que celles-ci ne mènent à l’idolâtrie.  Dans la nef, n’oubliez pas de lever le nez pour contempler les lustres. Créés par l’Atelier Jacques Loire en 2003, leur forme rappelle celle de la couronne de Charlemagne, le pote de Théodulfe !

  • Oratoire carolingien de Germigny des Prés © OT Val D'Or Et Forêt
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays