Château de Châteaurenard

Château de Châteaurenard

Parce qu’on pense trop souvent à l’intransigeance de l’Inquisition, on a tendance à oublier que la religion catholique a sacrément été secouée par le Grand Schisme d’Occident à la fin du XIVe siècle et au début du XVe. 40 ans de lutte d’influence entre papes et souverains européens pendant lesquels 2 camps adverses élisaient chacun un pape, l’un au Vatican, l’autre en Avignon. Une coexistence qui n’a pas été pacifique, puisqu’en 1403, le pape Benoît XIII (aussi appelé l’antipape) a dû s’échapper d’Avignon assiégée et a trouvé refuge à Chateaurenard.

Le château féodal de Châteaurenard

Le château est un ouvrage fortifié des XIIIe et XIVe siècles. Il se situe sur la colline du Griffon, ce qui lui permettait de surplomber les alentours, les mœurs étant moins pacifiques qu’aujourd’hui. De cette ancienne forteresse des Comtes de Provence ne subsiste que les remparts et 2 tours. L’une d’elles étant à moitié détruite dans le sens de la hauteur, c’est une occasion unique d’observer la coupe longitudinale d’une tour autrement que sur un dessin ! La visite commentée vous fera découvrir tous les secrets de l’architecture du lieu, de la vie quotidienne à l’époque, mais aussi de Benoît XIII.

Une vue imprenable sur les environs

Depuis le château, vous aurez une vue panoramique sur le territoire du Pays d’Arles, notamment sur la cité des Papes et les massifs du Ventoux, des Alpilles et du Luberon. Vous pourrez aussi voir le jardin des Tours au pied du château, et bien sûr la ville de Chateaurenard. Ne restez pas sur cette vue de loin, et plongez dans le charme de cette petite ville provençale. Fière de son patrimoine maraîcher, les fêtes traditionnelles se suivent tout au long des saisons !

  • Château © OT de Châteaurenard
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays