Previous Next

Il serait probablement plus sûr de le ranger dans la catégorie des antihéros ou de héros-malgré-lui. Tartarin de Tarascon n’a en effet rien du preux chevalier ! C’est un truculent Provençal au verbe haut. Un peu trop haut d’ailleurs, puisqu’à force d’enjoliver ses petites parties de chasse pour épater la galerie, il sera contraint d’aller chasser pour de vrai le fauve en Afrique !

Pour de vrai, pour de vrai… Tartarin de Tarascon fait tellement partie de l’imaginaire français qu’on a parfois tendance à oublier… qu’il n’a jamais existé ! Il est né sous la plume d’Alphonse Daudet, qui s’est apparemment délecté à dépeindre les habitants de Tarascon de façon croquignolette. Ce qui n’a pas toujours été de leur goût ! Dans une première version, Tartarin s’appelait Barbarin, comme l’un des notables de la ville. Notable qui a si peu aimé cet hommage un peu particulier que Daudet a prudemment rebaptisé son personnage par peur des poursuites judiciaires…

Pourtant, pour écrire ce roman, Daudet ne s’est pas inspiré de Barbarin, mais du comportement d’un de ses propres cousins ! Quoi qu’il en soit, tout le monde ne goûtait pas la dérision de l’ouvrage. Mais Daudet le disait lui même : « en France, tout le monde est un peu de Tarascon ! »

Le succès de Tarascon tient aussi au fait que Daudet nous raconte la Provence comme les Français et même les étrangers l’imaginent ! Comme Marcel Pagnol et Jean Giono le feront par la suite. A tel point que croiser Tartarin au coin d’une rue nous paraîtrait tout à fait normal.

Alors, sait-on jamais, filez découvrir Tarascon, avec son château et son cloître des Cordeliers. Si vous vous y rendez le dernier week-end de juin, vous assisterez en prime aux fêtes de la Tarasque, instituées par le Roy René en 1474. Il s’agissait de « faire grand tintamarre, noces, farandoles et festins » durant cinquante jours, et « faire aux étrangers le meilleur accueil, les régaler pendant toute la durée des courses à plaisir et à volonté ». Tentant, non ?!

Mais n’oublions pas qu’à l’origine de ces fêtes, il y a la Tarasque. Qu’est-ce que la Tarasque, nous direz-vous ? Une redoutable créature imaginaire. Mais ça, c’est une autre histoire…

  • (c) ville de Tarascon
  • (c) Shutterstock.com
  • Ville de Tarascon
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays