Previous Next

Sur l’un des chemins gersois de St Jacques de Compostelle, sur les méandres de la voie du Puy en Velay (GR 62), le village de La Romieu n’est pas une étape comme les autres.

Village d’Histoires et de Légendes

Imitez les pèlerins d’autrefois qui avaient l’habitude de faire une halte à La Romieu avant de rejoindre Condom. Ce village du XIe siècle et de carte postale est une plongée au cœur de l’histoire de la Gascogne moyenâgeuse. Témoins de ces heures glorieuses, les chats statufiés de la petite orpheline Angéline vous accueillent autour de la place centrale. Ce sont eux qui sauvé les habitants de la famine et d’une mort. Mais je ne vous en dirai pas plus, venez à leur rencontre, ils vous murmureront les légendes d’antan !

 

Une collégiale qui fait réagir

La Romieu est surtout célèbre pour sa collégiale Saint Pierre, magnifique exemple de l’architecture gothique méridionale. En la découvrant, votre première réaction sera la surprise ! Comment un village aussi modeste, 550 habitants au dernier recensement, peut-il abriter un tel monument classé au Patrimoine Mondial par l’Unesco depuis 1998. La deuxième réaction est l’émotion : on n’a guère l’habitude de se trouver face à une collégiale de cette taille, aussi imposante qu’élégante. La troisième réaction est la furieuse envie de connaitre son histoire. Comme toujours, il faut chercher le grand personnage derrière le grand monument. Ici, il s’agit du cardinal Arnaud d’Aux, enfant du village, haut dignitaire de l’église pontificale et, grand chance pour sa carrière, cousin du pape Clément V !

 

Une visite inoubliable

Pour honorer son village natal, il fait construire une église monumentale, deux tours, un cloître et un palais en 6 années seulement (1312-1318) ! Il est temps maintenant de découvrir les trésors et les mystères de ce vaisseau de pierres, son escalier à double révolutions, son couloir secret… Montez sur le toit de la tour octogonale. Vous aurez sous les yeux un panorama à 360 degrés sur la campagne gersoise. Faites un détour par la sacristie dont les murs et le plafond sont entièrement peints depuis le XVIe siècle. Il ne vous reste plus qu’à vous installer sur une terrasse de la place centrale pour vous réhydrater avant de reprendre la route. Et n’oubliez pas de saluer les chats de la jolie Angéline.

  • Plafond du Cloître de La Romieu © Office de Tourisme de la Romieu
  • Cloître de La Romieu © Office de Tourisme de la Romieu
  • Chat du Cloître de La Romieu © Office de Tourisme de la Romieu

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays