Previous Next

Moïse a emmené un peuple entier vers sa Terre Promise alors faites-lui confiance quand il veut vous entraîner vers son puits dijonnais. Un puits au pays des précieux vins de Bourgogne, on pourrait crier à l’hérésie. Mais ce n’est pas du tout ce que vous imaginez.

 

Le puits de Moïse, un puit qui n’en est pas un

Première étape, rejoindre le centre hospitalier situé sur l’emplacement de l’ancienne Chartreuse de Champmol. Fermez les yeux, vous ne risquez rien, vous êtes entourés de médecins. Vous voilà au tout début du XVe siècle, aux côtés de Claus Sluter, subtil sculpteur venu de Flandre à l’invitation de Philippe le Hardi pour y bâtir la nécropole des ducs de Bourgogne. Il reste de ce vœu pieux quelques sculptures gothiques et la plus belle se trouve au cœur de l’ancien cloître : un bloc de marbre sculpté de huit mètres sur lequel s’élevait autrefois une immense croix. Et comme ce piédestal était placé à l’origine au milieu d’une fontaine remplie d’eau, source de vie, il a été nommé « Puits de Moïse ». Ne cherchez donc pas la corde ou le seau et admirez ce chef d’œuvre qui annonce la Renaissance.

 

Le puits de Moïse, une guirlande de figures bibliques

Au sommet de l’édifice, des anges aux ailes déployées veillent sur six personnages. Ce sont eux les véritables maîtres du lieu. Six héros de l’Ancien Testament ciselés par Claus Sluter dans des blocs de marbre. Nul besoin d’une armée de théologiens érudits pour les reconnaître. Moïse, qui tient dans sa main droite les Tables de la Loi et ouvre le cortège comme il l’a fait pendant quarante ans dans le désert du Sinaï devant le peuple élu. Puis c’est au tour de David, le berger devenu roi, de Jérémie, de Zacharie, de Daniel et d’Isaïe d’entrer en scène, chacun brandissant ses attributs classiques.

 

Le puits de Moïse, des statues plus vraies que nature

Ce ne sont pas des statues stylisées, magnifiées à l’extrême qui sont devant vous mais des êtres semblant de chair, sculptés avec un réalisme presque surnaturel. Cette équipe de grands prophètes, professionnels aguerris de l’art divinatoire s’il en est, n’ont certainement pas pu imaginer être un jour immortalisé d’aussi belle manière. Grâce au génie de Claus Suter, ils sont restés vivants depuis plus de six siècles et ils vous attendent de pieds fermes.


  • Le puits de Moïse © Michel Joly - Office de Tourisme de Dijon
  • Le prophète Moïse © Matthieu Chaneby - Office de Tourisme de Dijon
  • Le prophète Zaccharie © Matthieu Chaneby - Office de Tourisme de Dijon

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays