Previous Next

 

Vous avez dit meulière ?

Tout le monde connaît les maisons en meulières de la région parisienne… ces villas bourgeoises construites avec une roche caractéristiques dont elles ont pris le nom. On oublie souvent que cette roche a aussi été utilisée pendant des siècles pour fabriquer des meules d’exception pour les moulins à blé. La qualité incroyable de ses pierres a fait la réputation de La Ferté-sous-Jouarre pendant des siècles et a aussi sa fortune à une époque où le pain était la nourriture de base. Considérées comme les meilleures meules du monde, elles avaient la particularité d’offrir une farine pure, sans déchets de pierre. Au XIXe siècle, l’industrie du Pays fertois est à son apogée : la roche est prélevée dans les collines environnantes, comme au Bois de la Barre, avant d’être ensuite taillée dans les ateliers du centre-ville.

 

L’héritage meulier en Pays fertois

Près de 10 000 paires de meules ont ainsi été exportées chaque année du petit port sur la Marne à travers le monde, jusqu’aux Etats-Unis ou la Nouvelle-Zélande. Le début du XXème siècle est fatal pour la production locale. Les moulins sont supplantés par les machines à vapeur et les entreprises fertoises ferment tour à tour. Mais on n’efface pas des siècles en quelques années. Les collines des environs gardent les empreintes de ces prélèvements massifs et les meules disséminées dans le bourg témoignent de la richesse de sa production. Ne ratez pas l’incroyable Port aux Meules, formé de ces robustes pierres rondes. C’est de ce quai qu’elles étaient autrefois chargées pour conquérir le monde.

 

Une collection unique au monde

En 2007, la ville de La Ferté-sous-Jouarre a racheté la plus grande collection européenne d’objets sur la meulière (outils, meules…), constituée par Jacques Beauvois, un enfant du pays. Pour découvrir certaines de ces merveilles d’antan, les visiteurs peuvent se rendre au musée briard à Jouarre ou se promener sur le Sentier des meuliers du Bois de la Barre, pour découvrir le site sous ses aspects historique et écologique. … Chacun voyagera à son rythme dans le passé oublié de cette surprenante industrie aujourd’hui disparue.

  • Sentier des meulières © Office de Tourisme du Pays Fertois
  • Meules en Meulière © Office de Tourisme du Pays Fertois

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays