Previous Next

Tout le monde rêve d’aller admirer le Mont blanc et c’est bien légitime, le géant blanc est un joyau. Mais il est tellement immense qu’il vaut mieux prendre un peu de recul pour le voir dans toute sa splendeur.

 

Une vue imprenable sur le mont Blanc

Alors on vous emmène dans le massif des Aravis pour un tour des belvédères du Mont Blanc au départ de Sallanches. Non seulement vous allez jouir d’une vue fabuleuse mais vous aurez en plus le luxe inestimable du calme, loin de l’effervescence qui règne sur le plus haut sommet des Alpes. Au cours de votre randonnée, vous croiserez des refuges comme ceux de Doran (60 places), de Mayères ou de Tornieux pour des haltes réconfortantes. Et si quatre jours de randonnée vous font peur, promenez-vous quelques heures dans les alpages, histoire de décompresser. Ce sont des havres de paix, personne ne vous dira le contraire et sûrement pas les vaches et les chèvres qui se régalent d’une herbe exceptionnelle en totale liberté.

 

Une randonnée au cœur des alpages

Empruntez l’un des sentiers qui serpente devant vous jusqu’au vaste alpage d’altitude de Doran sur lequel veille la Pointe Percée (2750 m), le sommet de la chaîne des Aravis. Prenez le temps de faire deux petites haltes gastronomiques : la première au refuge de Doran pour gouter aux tartes maisons et l’autre dans les fermes locales pour y déguster les délicieux chevrotins, les tommes et autres seracs. N’abusez pas trop des bonnes choses et préparez-vous à rejoindre d’autres alpages comme celui de Mayères. Un peu de marche vous fera probablement du bien. Mais ne vous inquiétez pas, vous y trouverez les mêmes douceurs !

 

Le retour du rapace

Avant de partir, levez les yeux et prenez quelques minutes pour scruter le ciel. Vous n’allez pas attendre longtemps. Regardez…cette tache brune qui grandit dans l’azur, c’est un Gypaète barbu. C’est ici, en Haute-Savoie, que ce vautour mythique de près de 3 mètres d’envergure a été réintroduit avec succès. Victime de l’ignorance des hommes, il avait disparu au début du 20ème siècle. On l’accusait à l’époque de s’attaquer aux troupeaux et d’enlever les enfants. C’est tout le contraire ! En éliminant les carcasses, il limite la propagation de maladies. Le Gypaète barbu est aujourd’hui la star incontestée des randonneurs et des photographes !

  • Massif des Aravis © Office de Tourisme de Sallanches
  • Le Mont-Blanc depuis le refuge de mayeres-tornieux © Office de Tourisme de Sallanches

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays