Previous Next

Une balade bucolique de 360 km, ça vous tente ? Pas de panique, vous n’êtes pas obligé de la parcourir en entier… Le canal de Nantes à Brest (oui, c’est son nom), c’est l’occasion de découvrir la Bretagne autrement. Que ce soit en péniche, bien sûr, ou à pied ou à vélo sur les chemins de halage qui le longent tout du long. A l’époque, il fallait en effet tirer les péniches grâce à des chevaux (quand ce n’était pas des hommes !). Un chemin qui fait aujourd’hui le bonheur des promeneurs.

Une bonne grosse raclée : c’est ce qu’il aura fallu pour débloquer la construction du canal ! L’idée a été évoquée dès le XVIIe siècle, mais le projet, jugé trop cher, ne voit pas le jour. Jusqu’en 1805, date à laquelle Napoléon subit la défaite cuisante de Trafalgar : la flotte anglaise, quoiqu’en nette infériorité numérique, bloque l’accès des arsenaux de Brest et Lorient. Plus question de coût : les arsenaux doivent à tout prix être accessibles sans passer par la mer !

Le chantier est lancé en 1811. Un projet pharaonique, qui prendra 40 ans (Kheops, la grande pyramide d’Egypte, en a nécessité 30). Entre Nantes, Brest et Lorient, huit rivières sont canalisées, trois montagnes franchies, 360 kilomètres de canal sont creusés ou aménagés. Sans compter les écluses ! En fait, si, mieux vaut les compter pour se rendre compte de l’ampleur de la tâche : elles sont 238. Sachant que pour construire une écluse, il a généralement fallu dévier le cours de la rivière, poser des portes de chêne et pomper nuit et jour pour étancher les fuites… jusqu’à ce que le mortier prenne ! Ensuite, seulement, les ingénieurs pouvaient lâcher les eaux, en croisant les doigts pour que les murs tiennent… A cela, il faut ajouter quelques moulins à déplacer.

En 1842, le canal est enfin ouvert sur toute sa longueur. Les Anglais ne menacent plus personne… Mais la Bretagne est désormais navigable d’est en ouest !

  • Mathieu Brient / Flickr.com
  • Pierre Guezingar / Flickr.com
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays