Previous Next

A Ouistreham, on ne voit que lui depuis plus d’un siècle. Solidement ancré, le grand phare veille sur les marins mais il est aussi un symbole d’évasion pour tous les promeneurs du bord de mer.

 

Le phare de toute la ville

A Ouistreham Riva Bella, le phare est l’incontestable emblème de la cité maritime et les habitants le vénèrent comme un lieu de culte. Son clocher à lui est immédiatement reconnaissable grâce à sa célèbre tête rouge clignotante. Au cours de l’été 2005, à l’occasion de son 100e anniversaire, un jeu de lumière nocturne a été installé. Depuis cette date, il est illuminé tous les soirs, en bleu à marée montante, en blanc à marée descente. Tous les samedis et dimanche après-midi, en juillet et août, il est possible de grimper au sommet. Profitez-en, c’est le seul phare du Calvados ouvert à la visite… une expérience insolite à tester absolument !

Quelle vue !

L’accès au sommet est éprouvante mais la vue est à couper le souffle ! Après avoir grimpé les 171 marches en colimaçon de ce bel ouvrage en granit, tout en haut, la lumière jaillit comme un faisceau et une fois arrivé sur la passerelle, la récompense est là ! Une vue imprenable à 360° …. Ouvrez grand les yeux pour découvrir ce panorama sublime : à l’est, la somptueuse réserve naturelle de la Pointe du Siège, au cœur de l’Estuaire de l’Orne.  A l’ouest, la station balnéaire, au sud, le bourg, cœur historique de la cité…. N’oubliez pas d’observer de près la fameuse « lentille de Fresnel », cet étrange instrument qui a bouleversé la signalisation maritime au début du XIXsiècle. Il est rare de pouvoir s’en approcher d’aussi près.

Un phare et des histoires

Depuis son inauguration en 1905, le grand phare de 38 mètres a été le témoin de nombreux évènements majeurs. Il a vu le développement du tourisme balnéaire, avec la prolifération de belles villas de la côte. Puis la construction du mur de l’Atlantique par les occupants nazis. Son heure de gloire a eu lieu lors du débarquement des Alliés en Normandie. Il est en effet situé à quelques encablures de Sword Beach, la seule plage libérée le 6 juin 1944 par des Français, les 177 soldats du 1er Bataillon de fusillers marins commandos emmenés par le commandant Kieffer.

 

  • Phare de Ouistreham © Office de Tourisme de Ouistreham Riva Bella
  • Lampe du phare de Ouistreham © Office de Tourisme de Ouistreham Riva Bella

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays