Previous Next

Au XIIème et XIIIème siècle, l’Auvergne connait une effervescence spirituelle et artistique extraordinaire. L’abbatiale Saint-Austremoine témoigne de belle manière de ces siècles d’or où l’art roman était encore l’honneur.

Un chef d’œuvre de l’art roman

Pour les amateurs de classements, c’est très simple : l’abbatiale Saint-Austremoine fait partie du top 5, c’est à dire des 5 plus impressionnantes églises de Basse Auvergne avec Notre Dame du Port (à Clermont-Ferrand), Saint-Nectaire, Saint-Saturnin et Notre Dame d’Orcival. Elle est donc en très bonne compagnie et elle n’a pas volé sa place. Avec ses 65 mètres de longueur et sa coupole perchée à 23 mètres de hauteur, c’est la plus grande des églises romanes locales, un des édifices majeurs du sud du Puy-de-Dôme et un fleuron de l’art roman français. Une preuve ? Elle a fait partie de la première liste de monuments historiques français de 1840, celle où figurent par exemple Notre Dame de Paris ou le phare de Cordouan.

L’abbatiale Saint-Austremoine, la plus décorée !

Ce sont les moines bénédictins qu’il faut remercier pour ce chef d’œuvre d’art roman auvergnat. Ils ont réalisé ce prodige au XIIème siècle et l’ont dédié à Saint-Austremoine, l’un des sept missionnaires envoyés par le Pape pour évangéliser la Gaule. C’est d’abord de l’extérieur que se mesurent la grandeur et la beauté de l’édifice. Les bâtisseurs de l’époque ont joué avec la couleur des pierres volcaniques et ont ciselé des décors subtils. Amusez-vous à retrouver votre signe astrologique, dans la constellation déployée au-dessus des ouvertures. Si vous comptez bien, vous en découvrirez 13 au lieu de 12… cherchez l’intrus avant de pénétrer dans ce lieu de culte (culte) !

Des fresques lumineuses

Dès la porte d’entrée, c’est un feu d’artifice de couleurs : des fresques murales recouvre la totalité des murs ! Ajoutées au XIXème siècle, ces peintures aux teintes vives à dominante rouge-brun, restituent bien l’ambiance haute en couleur des églises romanes. Mais c’est le chœur qui est la partie la plus spectaculaire avec des merveilles comme le chapiteau qui représente la Cène avec ses 13 convives ! Un si bel endroit se visite en famille. C’est pour cela que le Pays d’Art et d’Histoire du Pays d’Issoire a réalisé un livret-jeu « Raconte-moi l’abbatiale Saint-Austremoine à Issoire » afin que chacun puisse en profiter à la bonne hauteur.

  • Choeur de l'Abbatiale Saint Austremoine © Office de Tourisme du Pays d'Issoire
  • Abbatiale Saint Austremoine © Office de Tourisme du Pays d'Issoire

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays