Previous Next

« Le beige, c’est du déjà-vu, c’était à la mode l’année dernière. Non, là, je verrais bien du rose pour changer… » On imagine bien l’architecte artiste qui a créé la cathédrale rose de Strasbourg ! La vérité est plus prosaïque : cette magnifique couleur vient du grès des Vosges, utilisé pour la construction. Les différentes nuances sont liées aux divers remplacements de la pierre, qui est poreuse et friable.

La cathédrale est également impressionnante par ses dimensions : avec ses 142 mètres, elle a été longtemps la plus haute de la Chrétienté ! Aujourd’hui, en France, seule la cathédrale de Rouen la dépasse de quelques mètres ! Si la construction de l’édifice actuel débute au XIIe siècle, la cathédrale recevra de nombreux ajouts au fil du temps : la nef gothique au XIIIe siècle, la rose au XIVe et la flèche au XVe.

Si le vent qui souffle autour de la cathédrale vous étonne, sachez qu’une légende raconte que le diable y serait pour quelque chose… Le chanoine Bernard Eckert nous la raconte : « Les citoyens de Strasbourg pensaient que le diable avait pénétré dans la cathédrale, mais que son cheval n’avait pas suivi et qu’il cavalait toujours autour et provoquait ces tourbillons d’air. En réalité, c’est la grande surface de la façade qui repousse toutes les masses d’air et qui provoque ce tourbillon perpétuel. » Ouf, nous voilà rassurés !

Mais ne restez pas au vent, et pénétrez à l’intérieur pour admirer la cathédrale. Et ses vitraux, qui ont vécu une aventure rocambolesque ! « En 1939, ils ont été déposés, mis dans des caisses, emportés par les Strasbourgeois qui se sont repliés vers le sud-ouest de la France. De retour à Strasbourg pendant la période d’annexion nazie, les vitraux réintègrent bien la Cathédrale, mais sont alors stockés… au fond de la crypte !  Les précieuses caisses sont alors transportées par les allemands en Allemagne où elles séjournent… dans une mine de sel. C’est là, à Heilbronn, que les armées américaines les ont retrouvées à la fin de la guerre. Et nous les ont rendues ! » Et nous, devant tant de splendeur, on n’a qu’une chose à dire : merci !
 

La Cathédrale de Strasbourg : classée au patrimoine de l’UNESCO c’est la 2ème plus haute cathédrale de France

Une photo publiée par J’aime la France (@jaimelafrance_) le

90 mètres au dessus de vous #Strasbourg #1000cathedrale cc @annabellebendel Une photo publiée par Strasbourg Tourisme (@strasbourgtourisme) le

Strasbourg cliché 😉 #strasbourgtourisme #cathédralestrasbourg #1000cathedrale (posté par @lacreaminelle)

Une photo publiée par Strasbourg Tourisme (@strasbourgtourisme) le


  • (c) Shutterstock.com
Découvrez les autres articles de ce dossier



RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays