Previous Next

Sur la route du sud de la France, on vous propose une visite dans le jardin de l’Eden et dans le jardin du Zen dans l’Eden. Avouez qu’il y a des propositions moins agréables, surtout en cheminant à travers le vignoble des succulents côtes du Rhône.

 

 

Le jardin d’Eden, un havre de paix, d’eau et d’ombre

Le premier de nos coups de cœur est niché en plein cœur de ville de Tournon Sur Rhône, jalousement gardé par des remparts de la Renaissance. On pourrait n’y voir qu’un jardin botanique mais il  bien plus que cela. Adossé à la colline, ce paradis terrestre longtemps abandonné a été réinterprété par Eric Lelong comme un lieu d’histoire et de paix. Quelles que soient les lumières de la journée, il est bon d’y musarder entre bassins et ruisseau, petits ponts et roseraie. Et on n’est pas surpris d’apprendre que ce sont des religieuses qui entretenaient autrefois ce parc à l’atmosphère apaisante si propice à la méditation.

 

Un immense parc planté de ceps

Du jardin d’Eden, le panorama est sublimé par les vignobles en espaliers aux pieds desquels serpente majestueusement le Rhône. Pour que le vin soit bon, la vigne doit voir le fleuve affirme un dicton local  et on ne peut pas lui donner tort.  Ces Côtes du Rhône sont à leur manière des jardins aussi envoûtants que celui d’Eden et il n’y a aucune raison de résister à leur appel. On peut y musarder à pieds, en vélo électrique et même en gyropode accompagnée de guides. Et si dans le paradis de l’Ancien Testament le fruit était défendu, ici, entre Hermitage, Saint Joseph et Crozes Hermitage, celui de la vigne est plutôt conseillé sous sa forme liquide. Prenez votre temps avant de repartir tranquillement plus au sud, en quête de sensations bien différentes.

 

Le jardin zen, une expérience mystique

Nous sommes invités à Beaumont Monteux dans le jardin zen initié en 1973 par l’artiste plasticien Erik Borja. Cet espace bucolique est une alchimie parfaite entre ses origines méditerranéennes l’Art des jardins japonais et la singularité de la région drômoise dans laquelle il s’inscrit. Ce lieu de méditation s’admire comme un tableau et se vit comme une expérience où tous les sens sont sollicités. Comme dans un rêve, un parcours initiatique immerge chaque visiteur en douceur dans les jardins successifs de méditation, de thé, de promenade ou du Dragon.

  • Jardin Zen © OT Hermitage Tournonais
  • Jardin d'Eden © OT Hermitage Tournonais

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays