Previous Next

Ce sont de belles histoires qui s’entremêlent à la bastide Marin, entre La Ciotat et Ceyreste. Les souvenirs du passé glorieux de ses anciens propriétaires se lient au projet fou de bénévoles, aventuriers des temps modernes. Ils ont réussi à faire de cette vénérable demeure un conservatoire vivant de l’art du jardin provençal !

La bastide Marin, fief des aventuriers de Méditerranée

Ils vous invitent dans la somptueuse bâtisse qui a été leur demeure pendant des siècles. Eux, ce sont les Chevaliers de l’Ordre de Malte, glorieux navigateurs au long cours qui bravaient les tempêtes, les épidémies et les pirates pour tisser des liens entre l’Occident et l’Orient. Située au bout d‘une longue allée, entourée de deux hectares, leur bastide est encore hospitalière. Poussez la porte pour admirer son authentique architecture provençale, un escalier monumental à sections carrées et à double révolution, les statuettes des saints Jean-Baptiste et Roch, qui protégeaient les lieux contre la peste, des symboles et une série d’armoiries des honorables familles Marin et Abeille, propriétaires des lieux.

La bastide Marin, en union avec la mer et la nature

Ne croyez pas que cette belle bâtisse soit une simple maison de maître, fossilisée dans son brillant passé. L’histoire se poursuit dans ce lieu qui relie la Mer Méditerranée à la Terre de Provence. Prenez le temps de vous promener dans sa cour, profitez de l’ombre bienveillante de ses arbres plusieurs fois centenaires, échappez-vous dans la nature qui entoure la bastide et sur ces terres agricoles aux mille richesses, entretenus par des bénévoles pour le grand plaisir de tous. Car ici, c’est jardins ouverts !

La ferme d’autrefois…et d’aujourd’hui

A la bastide Marin, on est loin de l’agriculture productiviste qui déploie les mêmes céréales insipides sur des milliers d’hectares. On est plutôt sur un territoire préservé de jardins secrets, mystérieux et magiques. La philosophie du lieu est le partage et la transmission du « matrimoine », l’héritage des cultures anciennes et des traditions locales. Ici, un potager médiéval avec ses légumes oubliés, là, un jardin médicinal et ses 170 plantes qui rappellent les usages « de sorcières« . Plus loin, des terres en jachères pour favoriser la biodiversité, une ferme, une vigne pédagogique de 14 cépages ou un rucher qui offre un miel parfumé aux fleurs de Provence. Et comme il faut bien déguster tous ces fruits de la nature, les amateurs sont régulièrement invités pour des ateliers et des fêtes gourmandes.

  • Bastide Marin au temps des coquelicots © Office de Tourisme de la Ciotat
  • Tableau vivant à la bastide Marin © Office de Tourisme de la Ciotat
  • Bastide Marin en hiver © Office de Tourisme de la Ciotat

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays