Pêche à la mouche

Pêche à la mouche

La pêche en Norvège ou en Nouvelle Zélande, c’est certainement très bien. Mais savez-vous que, bien plus près de chez nous, la Dordogne est considérée comme l’une des plus belles rivières d’Europe par la qualité et la quantité de ses poissons ? Alors prenez votre canne bien en main et venez jeter la ligne dans ses eaux.

 

La Dordogne, une rivière bien préservée

Il faut toujours se fier à l’instinct des animaux, qu’ils soient couverts de poils ou d’écailles. Et si tant de poissons ont élu domicile dans les eaux de la Dordogne, c’est que la nature y est belle et saine dans son parcours corrézien. Ici, c’est le royaume des ombres communs et des truites sauvages. Mais la Dordogne et ses affluents abritent bien d’autres espèces, du brochet à la carpe, de l’anguille au goujon… Alors forcément, puisque c’est un lieu privilégié pour les poissons, il l’est aussi pour tous les amateurs de pêche.

 

Des plaisirs renouvelés

Car ce qui est bien avec la pêche c’est que tout le monde peut s’amuser sur le même terrain de jeux. Amateurs, chevronnés, petits ou grands, ils mordent tous à l’hameçon de cette passion. Le mieux, pour s’initier ou se perfectionner, est de prendre rendez-vous avec un guide. Il vous expliquera les différentes techniques et la réglementation en vigueur. Rien de très compliqué. En fait, il ne faut penser qu’à une seule chose, se munir d’une carte de pêche, à la journée, à la semaine ou à l’année. Vous l’avez en poche ? Et bien, c’est parti pour une journée anti-stress. Mais si vous avez envie de bouger un peu plus, pas de problème pour changer d’activité ! La Dordogne est aussi synonyme de balades en gabare, de baignade ou de descentes en canoë-kayak et en paddle

 

L’extraordinaire histoire du saumon d’Atlantique

Autrefois, ce beau poisson était si abondant dans les eaux de la Dordogne que les ouvriers des chantiers environnants exigeaient que leur contrat de travail interdise formellement de le servir à la cantine plus de trois fois par semaine ! Disparu au début du siècle dernier avec l’implantation des barrages, le poisson fait un retour en fanfare depuis une trentaine d’années. Alors pour le préserver, les pécheurs pratiquent la graciation sur des parcours dédiés. Ce dispositif permet de conserver le plaisir de la capture d’une belle prise…avant de remettre à l’eau le poisson, sans le blesser. Car sur les bords de la Dordogne, on pratique aussi la pêche raisonnée !

  • Pêche à la mouche © OT de la Vallée de la Dordogne
Découvrez les autres articles de ce dossier



RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays