Previous Next

Perché dans la montagne, à 8 km au sud de Munster, le château de la Wasenbourg a terriblement souffert de l’outrage du temps mais on a envie de vous le faire connaître car son point de vue sur le Parc naturel régional des Vosges du Nord est tout bonnement exceptionnel.

 

Le Château de la Wasenbourg, un nid d’aigle accessible

Il faut moins d’une heure pour relier le chemin du Roi de Rome à Niederbronn-les-Bains, aux ruines du château médiéval. A chaque virage à travers la forêt, le sentier de randonnées dévoile son lot de surprises. Des panneaux très pédagogiques apprennent beaucoup sur la faune, la flore où sur ses pierres à cupules, étranges roches préhistoriques gravées de signes mystérieux. Vous voilà presque arrivés. Un peu à l’écart du site, le Wachtfelsen, le « rocher de la garde » vous accueille. Il abrite sur son flanc les vestiges d’un temple romain dédié à Mercure. Le château vous tend ensuite les bras. Asseyez-vous aux abords de la ruine et racontez à vos enfants son brillant passé.

 

Un château qui se raconte

Les pierres du  château témoignent de son histoire tumultueuse, de sa première construction médiévale à sa reconstruction par l’évêque de Strasbourg au XIIe siècle. Si l’on en croit les inscriptions gravées sur ses pierres en grès rose d’Alsace, l’architecte serait maître Erwin de Steinbach, l’un des maîtres d’œuvre de la cathédrale de Strasbourg. Le logis et la cour sont protégés par un mur-bouclier de 4 mètres d’épaisseur. A l’intérieur, une frise est décorée d’une tête humaine. Bijou de l’art gothique, le château  a été détruit à la demande de Louis XIV comme plusieurs autres places fortes de l’Est de son royaume. Le Roi-Soleil l’a éclipsé.

 

Le Château de la Wasenbourg, une vue phénoménale

Avancez sur le promontoire rocheux, le paysage s’ouvre devant vous.  Avant vous les brigands de grands chemins se postaient derrière ces murs pour rançonner les marchands qui traversaient les Vosges. Avant vous, des grandes personnalités sont venues profiter ce cadre magique. Le plus célèbre d’entre-deux, Goethe, a écrit ces quelques lignes : « De la tour, on pouvait observer toute l’Alsace en contrebas et la flèche caractéristique de la cathédrale de Strasbourg. D’abord, cependant s’étendait la forêt d’Haguenau et les tours de cette ville en dépassaient très distinctement. » Vous n’avez peut-être pas le style du poète allemand mais votre émotion sera comparable à la sienne.

  • Le Château de Wasenbourg © Office de Tourisme de Niederbronn-les-Bains

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays