Previous Next

Vous vous promenez tranquillement en forêt quand vous remarquez des personnes à l’air étrange : elles avancent courbées en deux, le regard pénétrant, farfouillent parfois le sol, avancent de quelques pas et recommencent leur manège. Y aurait-il une chasse au trésor ou s’agit-il d’une promenade de la confrérie du lumbago ?

Chasse au trésor dans les forêts du Périgord

Ne cherchez plus vous êtes en train d’assister à une cueillette de champignons. Mais pas n’importe lesquels : les cèpes du Périgord, qui font la joie des gourmands et des gourmets. Alors vous aussi, armez-vous (pacifiquement !) d’un couteau pour couper les champignons au pied (on n’arrache pas, malheureux !) et d’un sac pour y mettre votre récolte. Pensez à lever le nez de temps en temps pour profiter de la beauté des forêts dans cette région de la Dordogne.

Le marché aux cèpes de Monpazier

Si jamais vous avez fait chou blanc côté champignons (si l’on peut dire…), ou si vous n’avez pas la patience de traquer ce discret, vous pourrez toujours trouver votre bonheur au marché aux cèpes de Monpazier. Il a lieu sous la halle tous les jours dès 15 h, d’août à octobre vu qu’un sol humide et tiède est indispensable à la pousse des cèpes. Et rien ne vous empêchera de dire à la maison que c’est vous qui les avez récoltés (après tout, vous les avez récoltés au marché…).

La bastide de Monpazier, un joyau de l’architecture médiévale

La halle se trouve au cœur de la bastide de Monpazier et accueille les marchés du village depuis toujours. Une bastide, c’est tout simplement une « ville nouvelle ». Nouvelle pour le XIIIe siècle, s’entend ! Les bastides ont fleuri dans tout le Sud-Ouest à cette époque. Celle de Monpazier est considérée comme étant la plus belle. Ce n’est pas rien quand on sait que cette région justement appelée « le Pays des Bastides et Cités médiévales » compte 300 bastides ! Restée authentique, la bastide de Monpazier donne l’impression au visiteur de remonter le temps. Et la dégustation des produits du terroir (foie gras, confit de canard, truffes, cabécou…) l’arrêtera à coup sûr !

  • Bastide de Monpazier © Office-de-tourisme-du-Pays-des-bastides
  • Cèpe du Périgord © Office-de-tourisme-du-Pays-des-bastides

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays