Previous Next

« Les Hospices de Beaune » : il faut bien avouer que le nom manque de glamour… Quand on les appelle « l’Hôtel-Dieu », ça va déjà mieux. Quand on les voit, on oublie tout.

Derrière une façade élégante mais quelque peu austère, se cache un joyau de l’architecture médiévale bourguignonne ! Une fois dans la cour, on est saisi par le mélange de gothique flamboyant et des tuiles vernissées multicolores qui forment des motifs géométriques sur le toit. L’enfilade de coursives soutenues par des colonnettes de pierre au rez-de-chaussée et de bois à l’étage, ainsi que les multiples lucarnes des toits ajoutent au charme du lieu !

On doit cette merveille à Nicolas Rolin et à son épouse Guigone de Salins, qui décident en 1443 de construire un lieu pour accueillir et soigner les pauvres. Les mauvaises langues murmurent que le puissant ministre des ducs de Bourgogne a alors quelques craintes pour le salut de son âme…

Inaugurée en 1452, la Grande Salle des Pôvres est au cœur des hospices de Beaune. Impressionnante tant par ses dimensions (50 m de long, 14 m de large, 16 m de haut) que par sa beauté. 30 lits aux rideaux rouges bordent la salle, tandis que la merveilleuse chapelle ornée de fines décorations gothiques trône à l’une des extrémités. La charpente de bois en berceau brisé (comme la coque d’un bateau renversé !) est ornée de poutres polychromes uniques. Des têtes de dragons multicolores semblent cracher les poutres de chaque côté !

La pharmacie et la cuisine sont également de vraies machines à remonter le temps. Dans la pharmacie, on découvre le travail des sœurs qui tenaient l’Hôtel-Dieu. Par exemple les alambics en cuivre pour extraire les substances actives des plantes et préparer les décoctions médicamenteuses. Ou encore l’officine avec ses étagères remplies de flacons et pots de faïence anciens. Certains contiennent encore des produits qui laissent rêveur : poudre de cloportes, yeux d’écrevisses, poudre de noix vomiques… Vive le paracétamol !

  • (c) Shutterstock.com
Découvrez les autres articles de ce dossier


RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays