Previous Next

30 000 m2 dédiés au vin, ça vous laisse rêveur ? Ne rêvez plus et courez-y ! Cet espace, c’est le Hameau Dubœuf, à Romanèche-Thorins. Il a vu le jour en 1993, dans l’ancienne gare 1900 du village.

Car ici, outre la dégustation, on vous invite au voyage. Un voyage qui vous fera découvrir l’histoire du vin, de l’Egypte ancienne à nos jours ! La collection d’outils et de matériels vous montrera l’évolution des techniques de vinification. Et vous trouverez les réponses aux questions qu’on se pose tous un jour (souvent au détour d’un verre… ou plus) : mais comment est fabriquée une bouteille ? Un bouchon ? Un tonneau ?

C’est un véritable parc œnotouristique et ludique qui est né de l’imagination de Georges Dubœuf, surnommé « le Roi du Beaujolais ». Car ce négociant en vins a donné au Beaujolais sa renommée internationale. Issu d’une famille de viticulteurs, Georges Duboeuf fonde les Vins du même nom en 1964. La clé de son succès ? Très vite, il noue des relations étroites avec les grands de la cuisine française.

Son fils, Franck, témoigne : « C’était l’époque de la nouvelle cuisine aussi, donc des chefs leaders comme Paul Bocuse, Michel Guérard, Pierre Troisgros, et beaucoup d’autres. Ils ont aimé le Beaujolais, sont venus au Beaujolais et l’ont mis à leur carte. Tout cela a énormément contribué à l’image, à la notoriété du Beaujolais. Ces grands chefs sont des ambassadeurs infatigables d’une certaine culture française et emmenaient toujours des bouteilles de Beaujolais dans leurs valises. Le beaujolais a été connu très vite partout dans le monde. »

Et puis, « le beaujolais nouveau est arrivé » : « J’ai grandi avec le succès du beaujolais nouveau. Je l’ai vu dès les années 70, fête locale, traditionnelle avant tout, avec les chauffeurs qui attendaient les douze coups de minuit pour partir, les quelques vignerons qui étaient là avec nous pour fêter ça, quelques amis. Et puis petit à petit devenir une grande fête formidable, des souvenirs extraordinaires… des fêtes incroyables de lancement que ce soit à Auckland, Tokyo, Sydney, New York et cela continue depuis plus de 50 ans maintenant. »

Et vous, où serez-vous pour la prochaine fête du Beaujolais nouveau ?

  • (c) OT Inter Beaujolais
Découvrez les autres articles de ce dossier



RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays