Previous Next

La Palme peut s’enorgueillir de posséder à la fois une des jolies plages sauvages du Languedoc-Roussillon et deux autres trésors aquatiques à proximité. Profitez-en, une telle diversité est rare et en plus, vous ne serez pas gêné par le monde !

 

Une plage sauvage

Première étape, la plage du Rouet qui s’étend sur 2 km et demi entre celle de Port La Nouvelle et celle de La Franqui. Les promeneurs adorent se balader sur ce littoral où la nature est à l’honneur. Mais les plus heureux sont les kite-surfeurs, les véliplanchistes et les fans de chars à voile qui se laissent porter par le vent sur la mer ou sur  le sable fin de la plage du Rouet…Un nom singulier qu’elle doit à la curieuse structure en bois construite pour acheminer l’eau  de la mer méditerranée vers les proches salins. Cela tombe bien, c’est notre deuxième étape.

A la recherche de l’or blanc

Depuis la nuit des temps, les sauniers de la Palme font jaillir le sel, l’or blanc des Corbières maritimes sur plus de 400 hectares. Ils guident l’eau venue de la mer et, comme des magiciens, la  transforme en sel. Flânez au grès des bassins aux couleurs changeantes en fonction de la lumière, des saisons et de la salinité de l’eau. Des visites originales, en petit train ou en calèche tirée par un cheval sont proposées pour profiter au mieux de ce paysage géométrique, de ces camaïeux offerts par dame nature. Une manière unique de découvrir l’histoire du sel et les secrets des hommes qui le travaillent.

Paradis de la biodiversité

Le troisième trésor de La Palme est son étang, niché entre la mer et le village. Considéré par les écologistes comme l’un des mieux préservé du Languedoc-Roussillon, il a été choisi comme domicile par de nombreux oiseaux. La galerie de portraits est interminable avec, dans les second rôles, le goéland railleur ou l’avocette élégante, et en haut de l’affiche, le flamand rose, star incontestée des lieux. Appréciés par les promeneurs amoureux de la nature et par les chasseurs d’images, cette vaste étendue aquatique est aussi un spot de choix pour véliplanchistes et kite-surfers. Et comme on est des gens civilisés dans la région, on est arrivé à faire vivre tout ce beau monde ensemble en mettant en place une zone de navigation d’une centaine d’hectares délimitée par des bouées !

  • Plage du Rouet © Gérard-Romero---Office-de-Tourisme-de-la-Palme
  • Etang de La Palme© Gérard-Romero---Office-de-Tourisme-de-la-Palme

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays