A Albi, le Pont-Vieux

A Albi, le Pont-Vieux

Surtout, ne lui parlez pas de retraite, il le prendrait mal. C’est sûr qu’il ne fait pas son âge… A le voir, on ne dirait pas que le Pont-vieux d’Albi a dix siècles ! Et, non, la phrase précédente ne comporte pas d’erreur : c’est certes un vieux pont mais il s’appelle bien le Pont-vieux. A juste titre puisque c’est l’un des plus anciens ponts de France à être utilisé pour la circulation.

Construit vers 1040, il a permis à la rive droite d’Albi de se développer en multipliant les échanges. Accessoirement, le fait d’instaurer un péage à ce point de passage obligé fut évidemment assez lucratif.

Le Pont-vieux sera également un élément de défense important. Au XIVe siècle, on nage en pleine guerre de Cent Ans et les Anglais ne sont pas loin. Des bandes errantes mettent à mal la population. Albi se protège donc par six portes munies de pont-levis. Dont l’un se trouve sur le Pont-vieux, ainsi qu’une tourelle. Le pont comportait aussi une chapelle abritant une statue de Saint Firmin. Quand on sait que firmus signifie « solide » en latin, et que cela symbolisait la solidité du pont, on goûtera l’ironie de la destruction de la chapelle en 1350, remplacée par une croix de fer.

Du XIVe au XVIIIe siècle, il porta des maisons sur ses piles (ce qui supporte les arches), qui furent démolies après la terrible crue de 1766. En 1820, sa chaussée sera redressée et élargie pour s’adapter aux nouveaux transports de la révolution industrielle.

Les berges du Tarn ont connu une forte activité : vin, chanvre, bois, pastel et safran transitent par la rivière grâce à des gabarres, ces bateaux à fond plat. Aujourd’hui, les berges ont bien changé. Adieu l’effervescence commerciale, bonjour le calme bucolique de la promenade. Pour la terminer en beauté, voici un petit conseil : franchissez le Pont-vieux et rejoignez le quartier de la Madeleine. Depuis le square Botany Bay, devant le musée Lapérouse, vous profiterez d’un des plus beaux panoramas sur Albi et sa Cité épiscopale.

 

Albi et sa cité épiscopale inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. De multiples trésors à découvrir 😎

Une photo publiée par J’aime la France (@jaimelafrance_) le

  • (c) Shutterstock.com

RECEVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Chaque semaine, découvrez en avant-première le nouveau dossier du magazine J' LA FRANCE
Adresse email
Prénom
Nom
Code Postal
Pays